> . .` > x x ∫

x x ∫ English Language & Franais Langue


Automne, Alphonse de Lamartine

x x ∫


Automne, Alphonse de Lamartine

LAUTOMNE Alphonse de Lamartine est n en 1790, cest un pote qui crit des pomes romantiques comme lAutomne. Il est n durant les dures

 
#1  
24-11-2014, 08:41 PM
Libya     Female
Black
  : 38043
  : Aug 2013
  : 3300
  : 14-02-2021 (09:45 AM)
  : 8,656 [ + ]
  : 10
[ + ]
Automne, Alphonse de Lamartine




Automne, Alphonse Lamartine 2Q==


Automne, Alphonse Lamartine LAMARTINE.jpg





LAUTOMNE


Alphonse de Lamartine est n en 1790, cest un pote qui crit des pomes romantiques comme lAutomne. Il est n durant les dures annes de vie aprs la Rvolution franaise de 1789. Au XIXe sicle, cest le dbut de quatre principaux courants littraires, soit le ralisme, le fantastique, le symbolisme et le romantique comme le pome que nous allons tudier. Ceux qui crivent de cette faon le font avec une tonalit lyrique, ils crivent leurs motions, leurs peines, leur excs sentimental, leur solitude, lisolement, lintrospection, ils sont autodigtiques, ils emploient souvent je . LAutomne a t dit en 1820, mais on ne connat pas sa date relle dcriture et encore moins la raison de lavoir crit. Cest un pome construit de huit strophes en quatrain dalexandrins avec des rimes croises, en plus, il utilise lautomne aux sens figurs. Le pote utilise un pome parfaitement regroup pour reprsenter son amie et la nature de lautomne pour faire passer un message durant la crmonie funraire de celle-ci. Il est triste de cacher lidentit de la personne dcde en utilisant le masculin au dbut du pome. Ce qui rend le pote triste. Sa tristesse fait natre son chagrin et sa mlancolie.



Automne, Alphonse Lamartine 11_B76Ut.jpg






LAutomne

Salut! bois couronns dun reste de verdure!
Feuillages jaunissants sur les gazons pars!
Salut, derniers beaux jours! Le deuil de la nature
Convient la douleur et plat mes regards!


Je suis dun pas rveur le sentier solitaire,
Jaime revoir encor, pour la dernire fois,
Ce soleil plissant, dont la faible lumire
Perce peine mes pieds lobscurit des bois!


Oui, dans ces jours dautomne o la nature expire,
A ses regards voils, je trouve plus dattraits,
Cest ladieu dun ami, cest le dernier sourire
Des lvres que la mort va fermer pour jamais!


Ainsi, prt quitter lhorizon de la vie,
Pleurant de mes longs jours lespoir vanoui,
Je me retourne encore, et dun regard denvie
Je contemple ses biens dont je nai pas joui!


Terre, soleil, vallons, belle et douce nature,
Je vous dois une larme aux bords de mon tombeau ;
Lair est si parfum! la lumire est si pure!
Aux regards dun mourant le soleil est si beau!


Je voudrais maintenant vider jusqu la lie
Ce calice ml de nectar et de fiel!
Au fond de cette coupe o je buvais la vie,
Peut-tre restait-il une goutte de miel?


Peut-tre lavenir me gardait-il encore
Un retour de bonheur dont lespoir est perdu?
Peut-tre dans la foule, une me que jignore
Aurait compris mon me, et maurait rpondu? ...


La fleur tombe en livrant ses parfums au zphire ;
A la vie, au soleil, ce sont l ses adieux ;
Moi, je meurs; et mon me, au moment quelle











Automne< Alphonse de Lamartine alphonse automne lamartine






24-11-2014 08:44 PM.

()

(Tags)
alphonse , automne , lamartine

« | »

: 1 ( 0 1)
 
:




11:30 PM

- -

Powered by vBulletin® Copyright ©2022, Trans. By Soft
Adsense Management by Losha